Ulrike Van Cotthem, soprano Christopher Hainsworth, orgue

La soprano allemande Ulrike Van Cotthem et l’organiste néo-zélandais Christopher Hainsworth proposent un programme qui nous bercera dans des sonorités bien connues de Vivaldi, Händel, Mozart, mais qui réservera aussi quelques surprises qui sortent du répertoire habituel d’un récital orgue et voix.

Ulrike VAN COTTHEM

À Freiburg im Breisgau (Allemagne), Ulrike Van Cotthem étudia le chant, le piano, la danse, le théâtre, la direction de chœur et d’orchestre et la pédagogie. Elle continua sa formation lyrique en France au CNR de Strasbourg.

Grâce à son timbre vocal rond et lumineux et sa grande sensibilité musicale elle a rapidement eu du succès auprès de son public. Elle est une interprète de musique sacrée, musique de chambre, d’opéra, Lied et mélodie demandée. Au niveau international, elle se produit aussi bien en récital qu’avec orchestre symphonique ou de chambre.

Passionnée par la scène, elle aborde vite des rôles comme Pamina dans la Flûte Enchantée de Mozart ou Violetta de La Traviata de Verdi. Elle fut choisie comme soliste pour une création mondiale de Vladimir Cosma en 2009 à l’occasion des 800 ans du sac de Béziers.

De janvier 2015 à juin 2017, elle était artiste en résidence au Théâtre du Minotaure à Béziers où elle était responsable  de la programmation lyrique et classique. Elle a créé dans le cadre de cette résidence le spectacle L’Expérience où se mélangent chant lyrique, cirque et théâtre. Cette création a été suivie par d autres spectacles musicaux qui ont pour but de rendre la musique classique accessible à un public plus grand (2018 : Prêt à partir ; 2019 : Sonate en Si seulement)

Ulrike Van Cotthem est une pédagogue passionnée et enseigne l’art lyrique dans le Sud de la France.

www.ulrike-van-cotthem.com

Christopher Hainsworth

Christopher Hainsworth mène une belle carrière de concertiste, principalement en France et en Nouvelle-Zélande, à l’orgue, au clavecin, au piano et au pianoforte, depuis une trentaine d’années.

Après des études d’orgue avec Maxwell Fernie (titulaire de la Cathédrale de Westminster), de musicologie et de lettres en Nouvelle-Zélande, une bourse du gouvernement français permet à Christopher de compléter un doctorat à l’université de Toulouse et de devenir ensuite professeur de lettres et de musique à l’université de Waikato. Cependant, son rêve de vivre de la musique en Europe se réalise et après des études musicales à Bruxelles auprès de Paule van den Driessche et Jean Ferrard, et des cours de perfectionnement avec Scott Ross, il arrive à Béziers en 1984, où il enseigne à la Société de Musicologie du Languedoc ainsi qu’aux Conservatoires de Perpignan et d’Andorre, avant de fonder un département de musique ancienne au Conservatoire de Béziers, dont il est nommé directeur en 2003, poste qu’il a quitté depuis pour se consacrer entièrement à la musique. Claveciniste et organiste de l’Orchestre de Chambre National de Toulouse pendant dix ans, il est également organiste titulaire de la Cathédrale de Béziers depuis 2005. Il a joué des concertos avec, entre autres, l’Orchestre de Chambre J-W Audoli, l’Orchestre de Chambre de la Gironde, l’Ensemble baroque Anachronismes, l’Orchestre national de Montpellier, l’Orchestre de Chambre National de Toulouse…

Christopher est membre de trois confréries vinicoles et en 2018 il est nommé Professeur distingué de l’Université Marshall aux États-Unis.  

Recommended Posts